PRIMATURE : LE PREMIER MINISTRE REÇOIT EN AUDIENCE, LE SECRÉTAIRE D’ÉTAT DU MINISTRE DE L’INTÉRIEUR FRANÇAIS ET L’AMBASSADRICE DE LA GRANDE-BRETAGNE EN GUINÉE

Le Premier ministre, Chef du Gouvernement a reçu successivement en audience ce mercredi, le Secrétaire d’État auprès du ministre de l’Intérieur français et l’ambassadrice de la Grande-Bretagne en Guinée.

 Laurent Nuñez en sa qualité de Secrétaire d’État auprès du ministre de l’Intérieur français a mis à profit cette audience avec le Chef du Gouvernement, pour faire la mise au point de l’ensemble des coopérations établies entre la France et la Guinée sur les questions de sécurité intérieure, et sécurité civile engagées avec les forces armées guinéennes. 

 Pour Laurent Nuñez, il s’agit d’une coopération importante pour la France qui compte poursuivre l’engagement et l’enrichissement de la coopération entre Paris-Conakry. Au-delà de l’aspect lié à la sécurité intérieure, le débat a également porté sur les questions de réformes de l’état civil en cours, mais aussi les possibilités d’accompagnement des réformes qui sont rendus possibles grâce à un plan d’action existant au niveau de l’Union Européenne.

Pour sa part, Catherine Inglehearn ambassadrice de la Grande-Bretagne en Guinée a informé le Premier ministre, Chef du Gouvernement de la fin de sa mission diplomatique en République de Guinée. Après quatre années de gestion et de coopération diplomatique, Catherine Inglehearn et le Chef du gouvernement ont fait le bilan des rapports entre la Grande-Bretagne et la Guinée d’une part, et d’autre part, du bilan des quatre années de sa diplomatie à savoir : les réalisations importantes en faveur du développement de la Guinée et surtout du développement des rapports économiques entre les deux nations. 

 À l’instar des échanges sur le bilan, les deux personnalités ont également échangé sur les opportunités et les défis qui se présentent à la Guinée. Pour l’ambassadrice, il reste encore du chemin à faire mais la Grande-Bretagne espère apporter son soutien au bénéfice de l’explosion économique en faveur des populations de Guinée. 

Laisser un commentaire