Guinée : vers la mise en place de la police de proximité dans les communes de Siguiri, Labé et Mamou

Dans le cadre de l’extension du projet Partenaires pour la sécurité en Guinée ; la Réforme de la police au service du citoyen, le consortium l’Association Coginta, le CECIDE en compagnie de la coordination nationale de la police de proximité et la direction nationale de la garde communale, ont entamé une tournée de présentation dans les communes de Siguiri, Labé et Mamou du 16 au 20 Avril 2019.

Après Dixinn, Kaloum, Kindia et Kankan, ce projet s’est déployé dans ces trois communes de l’intérieur du pays. Le but principal de cette tournée était de présenté globalement et spécifiquement le projet partenaire pour la sécurité ; la réforme de la police au service du citoyen aux autorités, aux citoyens jeunes, femmes et sages.

Financé par le gouvernement d’Etat Américain, ce projet a été présenté premièrement à Siguiri le 16 Avril 2019, cette cérémonie s’est déroulée à la maison des jeunes et a été officiellement lancée par le Directeur des Ressources Humaines de la Préfecture qui a représenté le préfet.  Ont pris part à cette présentation, l’autorité communale de Siguiri, l’autorité sécuritaire locale, les citoyens de toutes catégories d’âges, près de quatre cent (400) participants. Tous ont salué l’initiative ainsi que le choix porté sur leur commune.

A Labé, la salle de conférence d’une Université Privée, a servi de cadre pour la présentation de ce projet le 18 Avril. Le Gouverneur de la région a officiellement lancé l’activité devant les chefs des quartiers, les services de sécurité de la localité, le maire et le préfet ainsi que d’autres citoyens.  Au total deux cent (200) citoyens y ont participé. Tous ont eu le même langage de satisfaction et un sentiment d’espoir quant au rapprochement des populations et des services de sécurité.

C’est dans la salle polyvalente de la maison des jeunes de Mamou, devant un parterre de près de 300 personnes et dans une ambiance totale et un sentiment de satisfaction que cette tournée a tiré à sa fin le 20 Avril 2019. Très tôt le matin, les citoyens jeunes et sages ont commencé à rallier les lieux. Les chefs des quartiers tous convoqués par communiqué radio diffusé par la commune d’ailleurs principale bénéficiaire, ont massivement répondu OUI à cette dernière journée.

Cette journée fut décisive pour toute l’équipe. A la veille, une réunion stratégique fut organisée sur convocation du coordinateur du projet. Il était question de tirer les leçons des deux dernières communes Siguiri et Labé afin de faire trois en Une. C’est-à-dire, revenir succinctement sur ces communes mais surtout  chaque membre de l’équipe devra faire son mieux pour faire mieux.

 Ainsi, la présentation a été officiellement lancée par Monsieur le Gouverneur de la région administrative de Mamou, entouré à sa droite par monsieur le Maire de la commune et à gauche par monsieur le préfet.

La présentation a démarré aux environs de 10 H comme dans les communes précédentes. Elle a été faite graduellement par l’équipe Coginta et le CECIDE. Le coordinateur du projet Monsieur Hippolyte Herkité, a dans sa présentation précisé que « la police de proximité n’est pas une nouvelle police, non plus un nouveau recrutement. Il s’agit plutôt d’une nouvelle doctrine, une nouvelle approche qui sera enseignée aux policés pour être beaucoup plus au service du citoyen… ». Selon lui, les chefs des quartiers bénéficieront également d’un renforcement de capacité dans la prévention de la délinquance et la gestion des conflits.

La présentation du projet partenaire pour la sécurité en Guinée ; la Réforme de la police au service du citoyen, a été présenté en français et en langues locales Malinké et Poular. Une stratégie qui a rehaussé la compréhension au niveau des populations

Le Coordinateur national de la police de proximité Monsieur Mohamed Cissé et le Directeur National de la garde communale Monsieur Mohamed Diarra Camara, qui ont accompagné la mission, ont tous les deux transmit des messages au nom de leurs hiérarchies  et ont exprimé la volonté du gouvernement quant à la sécurisation des populations.  Ainsi tous ont invité les autorités locales des trois communes de Siguiri, Labé et Mamou de soutenir et faciliter la mise en œuvre de ce projet dans leurs localités.

Pour finir Il faut rappeler que, ce projet s’inscrit dans le cadre de l’appui au gouvernement Guinéen au renforcement du secteur de la sécurité.  La première phase de ce projet a été lancée en 2015 dans les communes de Dixinn et Kaloum est mis en œuvre par le consortium Coginta, PartnersGlobal et le CECIDE.  Aujourd’hui, il continue son extension dans les villes de l’intérieur avec cinq autres communes notamment Kindia et Kankan dans la deuxième phase aujourd’hui  avec  Siguiri, Labé et Mamou pour cette 3e phase.

Fatoumata Keïta , pour Guineeinfos.org/ Tel: (+224) 622 39 01 71

Laisser un commentaire