AN 60 de la fédération Guinéenne de football : Antonio Souaré accorde l’amnistie au bureau sortant. Le sens d’une décision.

La célébration du 60ème anniversaire de la fédération Guinéenne de football a été une occasion solennelle pour le Président Antonio Souaré et son Comité Exécutif de lancer un appel au pardon, à la réconciliation et à l’unité de tous les acteurs du Football Guinéen.
Dans cette optique, le Président a pris une mesure d’Amnistie en faveur d’anciens responsables du précédant Comité Exécutif.
Cette  décision concerne précisément l’ancien Président, Saliou Camara « Super V », l’ancien Secrétaire Général, Ibrahima Blasco Barry et l’ancien Comptable, Aboubacar Morthon Soumah. Ils pourront, s’ils le désirent, exercer dans  le Football.

C’est un acte de grandeur qui met en relief le caractère humain de l’actuelle président de notre institution.

En prenant cette décision Antonio Souaré donne la preuve d’une grande ouverture d’esprit mais aussi d’une vision idéale pour ramener notre Sport Roi à son meilleur niveau comme celui qu’il avait atteint par le passé. Ce fut aussi l’occasion pour lui après cette décision importante de rendre hommage aux Premiers dirigeants de cette fédération qui dès les premières heures de l’indépendance de notre pays ont tout sacrifié pour pérenniser la pratique de cette discipline sportive qui est le football. Il rendra hommage à Sékou Soumah, Yoro Yara, N’Fa Mara Camara, Bruno Bangoura, et tous les autres qui ont apporté un temps sois peu à la prééminence et à l’hégémonie de notre football pour sa consécration continentale.
Unis, les fils de Guinée peuvent tout réussir, Tout vaincre. C’est cette union tant recherché qui est aujourd’hui à portée de mains.
La conjugaison des efforts, de l’ensemble des acteurs du football a tous les niveaux nous redonnera un nouveau départ, qui va propulser le sport Roi dans notre pays, à un niveau qu’il n’aurait  jamais dû quitter.
Ce 60ème anniversaire de la fédération Guinéenne de football, est donc un signe d’un nouveau départ que tout le monde doit saisir pour ramener la cohésion dans nos activités ce qui permettra la réalisation objective de nos intérêts communs pour toujours sauvegarder la grandeur et l’efficacité de notre football dans le concert Africain et mondial.
Cet objectif visé sera atteint avec la volonté commune de faire avancer le football national au bénéfice de tous les amateurs du cuir rond qui ne pourront que s’en réjouir dans une unité retrouvée.

Ibrahima Diallo
Journaliste/ Écrivain.

Laisser un commentaire